Danse à l’école

accharnés_marc_Liec'hvien

Présentation du projet

Depuis septembre 2012, le Conseil Général d’Eure-et-Loir relance un dispositif d’éducation artistique  « Danse à l’école, au collège et au lycée  » sur tout le territoire eurélien. Ce projet permet de poursuivre sur d’autres bases et de capitaliser le travail de l’association Danse au cœur.  Cette action d’éducation artistique et culturelle veut poser ou renforcer la place de l’art chorégraphique en milieu scolaire.
Forte de son expérience en matière d’action culturelle auprès du jeune public à travers le festival Cornegidouille, l’association ISIS a été missionnée par le Conseil Général d’Eure-et-Loir pour animer et dynamiser le réseau des partenaires et acteurs des projets.
Cette année « Danse à l’école, au collège et au lycée » permet ainsi à une trentaine de classes de la maternelle au collège de vivre une aventure chorégraphique en étant tour à tour expérimentateurs, créateurs et spectateurs de danse.
La rencontre avec l’artiste chorégraphe offre à chacun, élève comme enseignant, une expérience personnelle et sensible qui se concrétisera par une présentation collective lors des Rencontres chorégraphiques.

Projets

Sur cette saison, des projets singuliers ont été mis en place en partenariat avec des Compagnies autour de leurs créations :

  • Les Masses merveilleuses de la Compagnie Les Acharnés. Après avoir vu les répétitions puis la création au Théâtre de Chartres, quatre classes s’approprient l’œuvre pour en restituer leur version à l’occasion des Rencontres chorégraphiques.
  • Une classe a monté un projet autour de Versailles et la danse baroque : la Compagnie Fêtes galantes a été sollicitée pour présenter la spécificité de cette danse. Deux artistes ont présenté des extraits de la création Fantaisies et proposé des ateliers.
  • Le troisième axe est mis sur la relation à l’œuvre : le Conseil Général et ISIS permettent aux classes concernées de découvrir des œuvres de danse programmées sur le territoire eurélien et même parfois celles des artistes qui les accompagnent dans le projet classe.
  • Pour les enseignants la formation à ce type de démarche est essentielle ; un « pass » 3 spectacles et des stages sous différentes formules sont proposés, en partenariat avec l’Education Nationale, afin de nourrir les réflexions pédagogiques et les cultures chorégraphiques.

Rencontres chorégraphiques

Enfin, temps fort du projet : les Rencontres chorégraphiques de « Danse à l’école, au collège et au lycée  » ont lieu en mai. Ces rencontres seront l’occasion de présenter et découvrir le travail des classes, de rencontrer des artistes, de pratiquer la danse entre parents et enfants, mais également d’assister à des spectacles et de s’intéresser à l’histoire de la danse à travers l’exposition « A chaque danse ses histoires» (CND/Fédération Arts vivants et départements).
Pour plus d’information vous pouvez aller sur le site de l’association ISIS