CENTRE DÉTENTION de CHÂTEAUDUN : UN SPECTACLE DE CIRQUE CRÉÉ et JOUÉ DANS LES MURS  

 

Mise en place par la coordination culturelle du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP)-Ligue de l’Enseignement-F.O.L. 28 et le service des sports de l’établissement, cette action a rassemblé 8 personnes détenues et 3 artistes de la compagnie Cheptel Aleikoum (Sophia, Nedjma et Maxime) sur une semaine en novembre. Au départ, 5 interventions ont permis aux volontaires de découvrir le cirque, le mouvement et de s’entraîner sur les acrobaties. Cinq autres ont porté sur l’écriture de la trame, l’imagination de la scénographie et le choix des musiques. L’idée était d’entrer dans un processus de co-création entre les participants et les artistes, permettant ainsi une aventure collective basée sur la confiance.

UNE ŒUVRE ÉPHÈMÈRE

L’acrobatie, les portés et le mouvement étaient les bases du travail : la construction des pyramides ont permis de créer un mouvement de groupe original où chacun a pu mettre ses compétences et ses potentiels (chant, jonglage…) au service de l’œuvre collégiale. L’écriture a également pris une belle importance, laissant la place à une parole intime et/ou collective, où chacun a simplement accepté de se raconter un peu, et de jouer avec les corps des autres.

DES SAYNÈTES ORIGINALES

Programmé fin novembre, le spectacle a duré une vingtaine de minutes, sous forme de 6 saynètes portant sur la confiance (acrobaties et portés), la course de moto (bâton du diable), la mer (acrobaties et portés), la colère (danse, scénographie, figures), les souvenirs d’enfance au Maroc (pyramides, jonglage) et le voyage en Turquie (chant).

DES AMATEURS TRÈS APPLAUDIS

Les risques pris pour se raconter et accomplir ces scènes acrobatiques ont trouvé écho auprès des spectateurs, témoins du courage et de l’engagement sincère des participants. Le public, composé d’autres personnes détenues, de conseillers du SPIP, d’une psychologue et de surveillants n’a pas manqué d’apprécier ce spectacle à l’ambiance particulière.

CONCERT A VENIR

Le 15 décembre, la Cie Cheptel Aleikoum proposera une « opérette groove » avec LA BELLE AUTRE, le groupe de Nedjma, l’une des artistes du projet. Un nouveau moment de partage et pour terminer l’année en beauté.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s