EDITO

S’associer est une force…

 L’Education populaire, cette démarche politique, sociale et culturelle fondée sur l’émancipation solidaire, est par définition ancrée dans un espace qu’elle s’évertue à transformer ; toutefois la réciproque est vraie. Les profonds bouleversements qui traversent la société ne nous épargnent pas, et notre entreprise de refondation implique en préalable d’en comprendre le sens .Comment répondre au défi de la société de la connaissance et du numérique ? Quel regard porter sur l’évolution des besoins et des aspirations des populations et plus particulièrement des jeunes ? Comment maintenir le « vivre ensemble » et construire du commun dans une société de plus en plus multiculturelle, atomisée par les inégalités ? Quels sont les nouveaux moteurs de l’engagement civique et associatif ?

Depuis janvier 2013 à la suite de l’engagement pris par le Conseil d’Administration de juin 2012-La ligue de l’enseignement d’Eure et Loir FOL 28, a rencontré individuellement les responsables (élus et responsables d’activités) d’une vingtaine d’associations affiliées, tous secteurs d’activités confondus. Ce dialogue très riche et sans tabou, doublé d’une enquête approfondie, est la première étape d’un cheminement qui devrait permettre une redynamisation et une cohérence de l’action associative sur les territoires ainsi qu’un renforcement  et une lisibilité du fédéralisme départemental. Si s’associer est une force, sachons bien pourquoi, pour qui, cette volonté se manifeste- t-elle ? La mise en œuvre de la refondation de l’ECOLE est pour nous le moment de mettre les choses à plat et de participer au grand défi posé à la société française. 

C’est l’an 1 de la refondation d’une Ecole qui en avait besoin pour rompre avec un modèle qui tenait de la raffinerie, une Ecole du tri culturel et social, injuste pour nombre d’enfants et de jeunes, angoissante pour leurs parents. C’est la première fois depuis l’extension de la scolarité obligatoire à 16 ans, en 1959, que notre pays s’engage sur la voie d’un tel élan éducatif public. Cette politique, ce sont aussi de nouvelles alliances à passer entre les temps, les acteurs, les générations, les cultures, pour repenser la transmission dans la société numérique et apprendre à faire le meilleur usage de ses territoires. C’est le défi d’une démocratie vivante et celui de la justice sociale.

Aussi, chacun sur nos territoires, n’hésitons pas à susciter et participer aux espaces de réflexion, avec les collectivités locales, les enseignants, les parents. L’éducation populaire à travers la diversité de ses actions, fait s’épanouir une vie associative autonome qui encourage l’imagination et la création, la solidarité et la démocratie par la responsabilité partagée. A nous de faire prévaloir la confiance en soi mais aussi dans les autres, dans les cadres collectifs protecteurs. A nous de promouvoir et de nourrir le caractère indissociable du souci de soi et du souci des autres. L’Education populaire a toute légitimité à être partie prenante de la refondation de l’Ecole. Et c’est associé au sein de la Ligue de l’Enseignement que nous contribuerons à la construction du monde de demain, en agissant pour transformer le réel et le rapprocher de l’idéal.

Roseline Juville, Présidente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s