AU FOYER D’ACCUEIL CHARTRAIN : THÉATRE et JUSTICE

Un tribunal correctionnel comme scène de théâtre, un avocat honoraire comme comédien et un procès comme pièce. Où commence le jeu ? Que devient la réalité ? Et comment ça marche une cour, un procureur, un juge … la justice ?

Philippe Arbouch, auteur et interprète, a puisé dans son expérience d’avocat pour écrire « ÉTAT D’URGENCE », portée par l’association Le petit théâtre de justice qui vise à favoriser et encourager la connaissance des systèmes judiciaires. Une pièce militante pour montrer que le rituel de la justice, même s’il semble relever de la  mise en scène, répond à des règles que chaque protagoniste se doit d’observer. Poids des mots, précision des gestes, importance des silences et des regards.

UN SUJET D’ACTUALITÉ

Au-delà de la forme, le fond porte sur un sujet actuel  qui se résume ainsi : pour aider quelqu’un, peut-on enfreindre la loi ? Le prévenu est un citoyen qui a invité une famille sans-papier à habiter dans un appartement vide dont il a forcé la porte. Le droit de propriété passe-t-il avant le devoir de solidarité ? La justice peut-elle -doit-elle-  être humaine ou garde-t-elle le bandeau sur les yeux qui la symbolise ?

La pièce sera jouée au Foyer d’Accueil Chartrain, qui lutte contre les exclusions et propose des hébergements aux exclus, aux sans papier. Un endroit où le sujet trouvera une résonance particulière. La participation libre sera versée au bénéfice du FAC.

INFOS PRATIQUES

Samedi 13 octobre à 20h30, dimanche 14 octobre à 15h

Au FAC 12 rue Hubert Latham à Chartres

Réservations au 07.67.48.33.53 ou par mail lptj@lptj.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *