SALON DU LIVRE JEUNESSE A CHÂTEAUDUN LECTURE A VOIX HAUTE…POUR SAVOURER LES MOTS

Dans le cadre du salon du livre jeunesse à Châteaudun – organisé par le C.R.A.P (Centre de Ressources et d’Actions Pédagogiques) en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement 28 – une rencontre sur le thème de la lecture à voix haute a été programmée par le service culturel à la médiathèque. Elise Truchard, comédienne et metteure en scène de la compagnie eurélienne « Petite nature » a animé cette matinée.

Une vingtaine de participants, professeurs, bibliothécaires bénévoles et professionnels, membres du C.R.A.P et bénévoles de Lire et Faire Lire se sont ainsi réunis pour échanger sur leurs expériences et bénéficier des précieux conseils pour améliorer leur pratique.

« LE GOÛT DES LIVRES PASSE PAR LE GOÛT DES MOTS »

L’articulation, la respiration, le rythme ou encore la ponctuation, autant de sujets abordés pour expliquer concrètement que la lecture à voix haute est avant tout un exercice physique et non intellectuel.

Elise a insisté sur l’importance de la prononciation qui permet de laisser travailler l’imaginaire des enfants, sans réinterpréter ou surinterpréter le texte. Le choix de celui-ci est primordial, car, pour éveiller la curiosité de son auditoire, il est primordial de lire un livre qui nous touche particulièrement, qui donne du plaisir avant tout à soi-même. C’est un texte que l’on a également bien «  en bouche », d’où l’importance d’une préparation et d’un entraînement en amont.Cette rencontre a ainsi permis aux participants de bousculer certaines de leurs pratiques pour améliorer leurs séances de lecture à voix haute, destinées aux enfants ou adolescents.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *